Menu

Pages

Actualité

La carence en vitamine d

la carence en vitamine d, foie de morue vitamine d, vitamine d, fruits riches en vitamine d

 La carence en vitamine D aboutit au rachitisme, affection qui survient chez l'enfant, surtout entre six et dix-huit mois. Les principaux symptômes d'avitaminose D sont :

  • La courbure des os longs qui se décalcifient et se fracturent facilement. On peut constater aussi une hypotonie des muscles et des ligaments, et une flaccidité de la paroi abdominale.

  • Le développement limité du thorax qui est rétréci dans la partie supérieure tandis qu'il s'élargit à sa base en s'évasant vers l'abdomen.

  • L'apparition de nodosités au point d'union entre les cartilages des côtes et les côtes.

  • Déformation du crâne et surtout du front.

  • La persistance de la fontanelle antérieure.

  • Les déformations des doigts et des phalanges.

  • Le retard dans l'apparition des dents de lait.

Le rachitisme et la carence en vitamine d

 Le rachitisme est dû à une altération du métabolisme du calcium et du phosphore. L'absorption de ces deux substances doit être assurée pendant toute la vie et en particulier durant la période de croissance.


 Le calcium se trouve dans différents aliments (lait, en particulier), et une ration moyenne en apporte toujours des quantités suffisantes; cependant, il a besoin de la (vitamine D) pour pouvoir se fixer sur les os. Sans la vitamine D le calcium absorbé par l'intestin ne calcifie pas les os qui restent mous.


 En particulier le rachitisme survient quand l'alimentation et l'hygiène ne sont pas suffisantes. La vitamine D est une vitamine liposoluble; elle est contenue dans les aliments comme par exemple:(beurre, jaune d'œuf, foie de morue, crème du lait) qui peuvent manquer aux enfants. Mais il y a une raison encore plus importante.

Vitamine d soleil

la carence en vitamine d, foie de morue vitamine d, vitamine d, fruits riches en vitamine d

 Le rachitisme disparaît généralement dès le début du printemps alors que les enfants restent au soleil. Le soleil est un important facteur de santé. Dans ce cas particulier, le soleil, au moyen des rayons ultraviolets, transforme une substance présente dans la peau; l'ergostérol (qui est la provitamine D), en vitamine D.


 C'est pourquoi le rachitisme se rencontre surtout dans les vallées profondes, dans les pays nordiques; dans les villes où le brouillard empêche l'apparition du soleil pendant plusieurs mois. L'apport de (vitamine D) qui se forme par synthèse dans la peau est plus grand que l'apport alimentaire. En administrant de la (vitamine D), on guérit le rachitisme.


 La prévention du rachitisme doit faire intervenir un bon équilibre alimentaire, une vie au soleil et à l'air libre, et éventuellement l'administration d'huile de foie de morue, qui est la principale source de vitamine D. Pour cette raison, les Lapons, bien qu'ils vivent dans une zone très peu ensoleillée, sont rarement atteints de rachitisme.

Hypervitaminose D

 Des accidents graves et même mortels peuvent être provoqués par cette hypervitaminose. Le traitement par la (vitamine d), réalisé couramment chez les enfants, doit être dosé avec beaucoup de soins.


 Quand la (vitamine D) est en excès, l'appétit manque, des nausées surgissent, ainsi que des vomissements et une soif intense. L'enfant maigrit, devient irritable et hostile; il ressent des maux de tête, il est constipé ou bien présente des spasmes intestinaux. Enfin, il manifeste aussi des douleurs osseuses, articulaires et musculaires.

L'hypervitaminose D: diagnostic et traitement

 Si le diagnostic est fait suffisamment vite et le traitement inopportun arrêté, les symptômes disparaissent rapidement. Dans les formes plus sévères, l'amélioration de l'état général s'établit plus lentement et l'enfant retrouve la santé après plusieurs mois seulement.


Les adultes ne sont pas épargnés par cette hypervitaminose. Se croyant à tort décalcifiés, ils peuvent prendre, sans avis médical, des médicaments à base de (vitamine D), déterminant l'hypervitaminose par dosage excessif.


Les principaux symptômes sont analogues à ceux cités pour l'enfant :

  • Perte de l'appétit.

  • Parfois avec augmentation du volume des urines.

  • Nausées.

  • Douleurs à l'estomac.


 Le fait fondamental d'un apport excessif en (vitamine D) est la formation de dépôts de calcium en divers points du corps. Finalement, les autres hypervitaminoses sont plus rares et moins graves. L'hypervitaminose C est pratiquement inconnue. Cette vitamine peut être administrée même à des doses très élevées sans que des troubles se produisent.