Menu

Pages

Actualité

Grossesse nerveuse chez la femme

Grossesse nerveuse chez la femme


 Grossesse nerveuse chez la femme, est classée parmi les maladies psychosomatiques. Cette affection psychique également connue sous le nom de fausse grossesse. Elle affecte particulièrement les jeunes filles qui ont peur de devenir enceinte et les femmes dans la quarantaine qui ont un grand désir de vivre l’expérience d’être maman ou bien qui ont un désir de provoquer une grossesse. Une femme avec une grossesse nerveuse est non seulement convaincue qu'elle est enceinte, mais elle en présente aussi des symptômes différents. Il existe de nombreuses causes d'une grossesse nerveuse. Une grande partie du traitement est psychologique.

Circonstances d'apparition de grossesse nerveuse chez la femme

 La grossesse nerveuse peut survenir dans deux circonstances particulières :

  •  Désir tardent de maternité chez certaines femmes stériles : c'est le cas le plus fréquent.

  •  Crainte de grossesse, en raison d'une situation familiale ou sociale particulière.

 Au cours de l'évolution d'une grossesse nerveuse, tout évoque la grossesse normale : l'arrêt des règles est complet.

 Les symptômes d’une grossesse nerveuse chez la femme

Les symptômes d'accompagnement classiques d’une grossesse nerveuse  ne manquent jamais:

  •  Nausées.

  •  Vomissements.

  •  Tension des seins.

  •  Irritabilité caractérielle.

 L'examen gynécologique peut lui-même induire en erreur; car l'abdomen augmente de volume rapidement du fait du développement d'une adiposité et d'une grosse rétention d'eau. Cependant, l'évolution ultérieure va, vers le quatrième ou cinquième mois, démontrer l'erreur. A ce moment, en effet, si la femme continue à présenter le tableau extérieur de la grossesse et à en ressentir les symptômes, l'examen gynécologique découvre un utérus normal, nullement augmenté de volume. Il suffit alors d'affirmer avec force à la femme que sa grossesse est factice ou bien fausse grossesse pour entraîner, en quelques jours, un retour à des règles normales et régulières.

 Cependant, on a pu observer, notamment chez des femmes qui ne s'étaient pas prêtées à des examens réguliers, des grossesses nerveuses évoluant durant neuf mois et aboutissant à un simulacre de travail, ou se prolongeant au-delà du terme normal, à la grande inquiétude de la patiente et de son entourage.

 L'hypothèse d’une grossesse nerveuse chez la femme

 L'hypothèse d'une fausse  grossesse, c'est à l'ovaire que l'on doit penser. Puisque l'expérience révèle qu'une anomalie de son fonctionnement est dans la majorité des cas à l'origine d'un arrêt des règles, et cela chez la jeune fille, chez la femme en période d'activité génitale, comme chez la femme aux approches de la ménopause. Contrairement à ce que l'on a cru longtemps, c'est lorsqu'il fonctionne trop que l'ovaire occasionne avec le plus de facilité l'arrêt des règles. C'est ce que l'on appelle l'aménorrhée hyper hormonale. Le déroulement de cette anomalie de la fonction ovarienne est assez différent. Selon que ce mauvais fonctionnement survient chez la jeune femme ou chez la femme aux approches de la ménopause.

 Traitements de grossesse nerveuse

 La grossesse nerveuse chez la femme est l’un des troubles mentaux qui exprime par le corps une envie ou une peur de la grossesse. Les femmes qui ont une grossesse nerveuse ont souvent besoin de se libérer du stress ou de la tension enfermé. Alors le simple fait de parler avec un médecin fait parfois disparaître les symptômes (effet psychique). Ce phénomène considéré de  nature psychologique, il est important d'être suivi par un professionnel à l'écoute (psychothérapeute, psychologue, voire psychiatre); afin d'extérioriser son ressenti et de prendre conscience de ce qui se passe réellement au niveau mental, physique.

 

 Finalement, une grossesse nerveuse ne doit pas être ignorée. Elle peut causer de grandes souffrances et des bouleversements physiques encore plus grands si elle n'est pas prise en charge. Et bien que nous puissions nous en remettre tous seuls, il n'est pas impossible que ce phénomène se reproduise. Une femme qui a une grossesse nerveuse a d'abord besoin de soutien.