Menu

Pages

Actualité

Intoxication alimentaire que faire

Intoxication alimentaire que faire

 L‘intoxication alimentaire survient lorsque vous mangez de la nourriture contaminée par des bactéries  ou d’autres agents pathogènes. Tels que des parasites ou des virus. Les principaux symptômes de l'intoxication alimentaire (gasrto) sont :

  • Maux d’estomac

  • Diarrhée

  • La fièvre

  • Vomissements

  • Crampes abdominales

  • Déshydratation


Intoxication alimentaire symptômes

 Le centre de contrôle et de prévention des maladies estime que chaque année. Environ 76 millions de personnes aux Etats-Unis. tombent malades à cause d’agents pathogènes dans la nourriture. Près de 5 000 d’entre eux décèdent.


 Plus de 55% de ces cas sont causés par une cuisson et une conservation inadéquate des aliments. 24% par une mauvaise hygiène. Comme le fait de ne pas se laver les mains en préparant la nourriture.


 Seuls 3% des cas sont dus à des sources d’aliments qui ne sont pas sûres. Garder ses mains propres lors de la préparation de nourriture est la chose la plus importante à respecter afin d’éviter l’intoxication alimentaire.


 Une vingtaine d’organismes peut provoquer une intoxication alimentaire. Après avoir mangé de la nourriture contaminée par des bactéries. Ces dernières vont se multiplier dans votre estomac et vos intestins. Certaines bactéries libèrent une toxine lorsqu’elles se multiplient.


 Par conséquent, des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et de la diarrhée vont survenir. Les vomissements et la diarrhée sont le moyen pour le corps d’éliminer la toxine. La majorité des cas d’intoxication alimentaire suivent leur cours sans nécessiter des soins médicaux.


 Les organismes envahissants ne provoquent pas tous des vomissements, mais presque tous causent de la diarrhée. Dans de nombreux cas d’intoxication alimentaire, les selles contiennent du sang et ce symptôme est considéré comme grave.


 Les crampes abdominales sont aussi courantes, et vous aurez parfois de la fièvre. Assurez-vous de contacter un médecin en cas de fièvre ou de sang dans les selles.


Qu'est-ce qui provoque une intoxication alimentaire ?

 Le campylobacter est la cause principale d’intoxication alimentaire bactérienne aux Etats-Unis. Elle est responsable de plusieurs millions de cas par an, et de centaines de morts.


 La consommation de poulet insuffisamment cuit. Ou de nourriture ayant été en contact avec du poulet cru est ce qui provoque le plus souvent l’apparition du campylobacter. Le Centre pour le Contrôle des Maladies estime entre 70 et 90% le nombre de poulets infectés par le campylobacter.


Afin de prévenir la maladie:


  • Faites bien cuire le poulet, sans laisser de chair rose.

  • Lavez-vous souvent les mains lorsque vous manipulez du poulet cru.

  • Utilisez des serviettes en papier pour vous sécher les mains.

  • Si vous vous servez d’une éponge ou d’un torchon pour nettoyer les comptoirs, prenez-en une neuve après avoir travaillé avec du poulet cru.

  • Lavez votre planche à découper avec une solution de javel diluée avant de l’utiliser à nouveau.

  • Vous devez laver et rincer tout ustensile ou plat ayant été en contact avec du poulet cru.


E. coli 0157  provoque une intoxication alimentaire

 E. coli 0157: L’infection H7 provoque environ 25 000 cas d‘intoxication alimentaire chaque année aux Etats-Unis. La majorité d’entre eux sont dûs à une consommation de viande de boeuf hachée mal cuite et contaminée. L’organisme vit dans les intestins des vaches saines.


 La viande peut être contaminée durant l’abattage. Lorsque la matière fécale intestinale se mélange au boeuf haché. La viande contaminée a une apparence et une odeur normales, et n’est donc pas facilement détectable. Les bactéries présentes sur les mamelles de vaches ou sur les machines à traire peuvent aussi contaminer le lait cru.


Afin d’empêcher cette forme d’intoxication alimentaire :


  • Faites cuire le boeuf haché jusqu’à ce qu’il ne reste plus de chair rose visible.
  • Assurez-vous que tout le jus de la viande soit clair, et non pas rose ou rouge, et que l’intérieur de la viande est chaud.
  • Si l’on vous sert un hamburger mal cuit au restaurant, renvoyez l’assiette.
  • Ne consommez que des produits laitiers pasteurisés. Buvez uniquement de l’eau traitée au chlore ou à d’autres désinfectants.


Clostridium botulinum et l'intoxication alimentaire

 Le botulisme est causé par le clostridium botulinum, une bactérie sporulée. Cette forme d’intoxication alimentaire est très rare, mais peut être mortelle. Elle peut être la conséquence de la consommation d’aliments peu acides, mal transformés. Comme les haricots verts, les champignons, les épinards, les olives et le boeuf ou le poisson.


 De mauvaises méthodes de mise en conserve sont souvent responsables de cas de botulisme, de même que des produits commerciaux mal transformés.


 Afin d’éviter le botulisme, ne goûtez surtout pas des aliments en conserve mous, détériorés, fermentés ou qui dégagent une mauvaise odeur. Cela n’en vaut pas la peine. En cas de doute, jetez-les.

 Le botulisme infantile est plus courant au printemps et en été, et se fait rare en hiver. Les nourrissons de moins d’un an sont les plus exposés au risque. Les symptômes incluent :


  • Une faiblesse musculaire.

  • Un cri faible.

  • Difficultés à s’alimenter.

  • La constipation.

  • Un mauvais port de tête.

  • Élévation du rythme cardiaque.

  • Difficultés à déglutir.


 Le botulisme infantile a été associé à la consommation de miel. Le Centre pour le Contrôle des Maladies suggère de ne pas donner du miel aux nourrissons de moins de six mois. Le Conseil de l’Industrie du Miel étend cette limite jusqu’à un an.


Intoxication alimentaire signe

 La majorité des symptômes tels que les nausées, les vomissements, les crampes abdominales et la diarrhée sont dûs à des infections virales et ne constituent pas de véritables cas d’intoxication alimentaire.


 Il peut être difficile d’établir un diagnostic précis. Car les organismes pathogènes se trouvent dans différents types d’aliments. Ils possèdent des périodes d’incubation variables. Par ailleurs, le fait de manger quelque chose et de tomber malade immédiatement après n’est pas typique d’une intoxication alimentaire.


 La plupart des personnes ne sont pas conscientes que de la nourriture mangée il y a plusieurs jours peut être la cause de l’intoxication alimentaire. Faites toujours en sorte de consulter un médecin lorsque vous êtes victime de symptômes gastro-intestinaux sévères.