Menu

Pages

Actualité

Entorse articulaire

Entorse articulaire

L'entorse articulaire, vulgairement dite foulure, est provoquée par un mouvement articulaire anormal ou exagéré. Il comporte la distension ou la déchirure des ligaments articulaires. Sans cependant qu'il y ait déplacement des deux surfaces osseuses qui forment l'articulation.



Entorse articulaire: Definition

Toutes les articulations peuvent être sujettes à des entorses. Celles qui sont le plus frappées sont:

  • Le coude.
  • Le poignet.
  • Le genou.
  • Surtout la cheville.

L'entorse de la cheville

 L'entorse de la cheville est provoquée presque toujours par une chute ou par un mouvement brusque. Pour certains sports, comme le ski ( sport  d'hiver), elle est un accident très commun. Le symptôme initial est la douleur qui commence tout de suite après l'accident et s'accentue dans les heures suivantes.


  • La palpation de la partie lésée et les mouvements du pied sont intolérables.
  • L'impossibilité d'utiliser l'articulation peut être partielle ou complète, selon l'intensité de la douleur.
  • Très vite, toute la région gonfle et la peau prend une couleur d'abord rougeâtre et ensuite violacée.


La durée du trouble dépend de l'étendue de la lésion. Dans les cas légers, le blessé peut bouger le pied après quelques jours. Dans d'autres cas, l'immobilité de l'articulation doit être maintenue cependant deux à trois semaines. Il faut savoir, cependant, que l'immobilité trop prolongée peut favoriser la formation d'ankylose.


Entorse du genou

 Dans les entorses du genou, il est fréquent que se produise également une lésion des ménisques pour laquelle une intervention chirurgicale est nécessaire.


Blessures articulaires

Entorse articulaire

 Les blessures articulaires sont toujours graves. Quelle qu'en soit la cause, un projectile, un choc, un objet coupant. Il existe un risque d'infection de la synoviale et, par conséquent, d'une arthrite infectieuse aiguë. Elle peut dégénérer vers la suppuration et l'ankylose articulaire.


Luxation et entorse différence

 La luxation consiste en un déplacement permanent de deux têtes articulaires et elle peut être soit congénitale soit accidentelle.


Les symptômes principaux en sont la douleur, l'impossibilité de mobiliser l'articulation, la déformation articulaire et la position anormale du membre blessé. Si elle n'est pas rapidement réduite, des troubles fonctionnels assez durables et même permanents peuvent se produire.


 La réduction consiste à remettre en contact les deux têtes articulaires, à immobiliser ensuite. l'articulation dans un plâtre ou une gouttière pour faciliter la réparation des déchirures de la capsule articulaire. Après une certaine période d'immobilité, il est nécessaire de rééduquer l'articulation par des mouvements appropriés afin d'éviter l'ankylose.


luxation congénitale de la hanche du bébé

Entorse articulaire, luxation congénitale de la hanche bébé
A. Appareil simple qui permet une demi-immobilisation de la luxation congénitale de la hanche; mis en place le plus vite possible, il permet d'excellents résultats.
- B. Arthrose de la hanche avec utilisation conjointe d'un clou et d'une greffe osseuse prélevée sur le tibia.

 Si la cavité cotyloïde n'est pas suffisante pour contenir la tête du fémur, le fémur maintient ses rapports normaux avec le bassin tant que le bébé n'a pas appris à marcher. Quand le bébé fait ses premiers pas, le poids du corps ne peut pas se transmettre au fémur du côté de la malformation, comme cela devrait être, et le bassin, soutenu seulement par les ligaments articulaires, tend à s'incliner.


 La tête du fémur glisse vers le haut en distendant les ligaments, et plus ceux-ci s'allongent, plus la tête du fémur se déplace vers le haut, provoquant un raccourcissement apparent de la jambe. Pendant la marche, le bassin s'incline du côté luxé. Si les deux fémurs sont luxés, la marche détermine une sorte de balancement (marche en canard).


 Cette malformation congénitale modifie la forme des os pelviens. Si la luxation est unilatérale, le poids du corps appuie sur la jambe saine. Le bassin s'abaisse du côté luxé pour compenser l'apparent raccourcissement du membre inférieur.


 Cette inclination de la région pelvienne provoque à son tour une scoliose lombaire (convexité tournée vers le côté luxé). Dans la luxation bilatérale, le bassin s'incline en avant, provoquant un ensellement de la région lombaire. L'unique traitement possible est chirurgical.