Menu

Pages

Actualité

Causes exogènes des maladies

 
causes exogènes des maladies

Cause exogènes des maladies. On appelle exogènes toutes les causes pathogènes qui proviennent du monde ambiant. L'atmosphère dans laquelle vit l'organisme, de la nourriture qu'il utilise, ou bien de sa façon de vivre.

 Les principales causes exogènes de maladies sont d'ordre physique, mécanique, chimique, carentiel et surtout infectieux et parasitaire.

 Les couses exogènes ou extrinsèques : la chaleur

Parmi les causes physiques, considérons avant tout la chaleur. Le corps humain supporte nettement moins la chaleur que le froid. En effet, si la température ambiante dépasse de quelques degrés la température normale du corps qui est de 370. Il accuse de sérieux malaises, tandis qu’un abaissement de 50 degrés, c'est-à-dire - 130, est supporté facilement.

Il est plus facile de se protéger du froid que du chaud. Les vêtements et les moyens de chauffage réussissent aisément à nous défendre du froid. Tandis que, devant la chaleur, nous sommes moins bien défendus. Et seul l'usage des appareils à conditionner l'air, encore peu utilisés de nos jours, constitue un moyen efficace. 


 L'action de la chaleur peut s'exercer sur tout le corps. On a alors le « coup de chaleur ». Ou bien l'action est limitée à une partie plus ou moins étendue du corps et on a une brûlure. On distingue trois degrés divers de brûlure :


  • Le premier degré, dans lequel on a seulement une rougeur de la peau.

  • Le deuxième degré dans lequel on a la formation de cloques.

  • Le troisième degré, dans lequel on arrive à la nécrose des tissus.

 Le froid

 Le froid lui aussi est un important facteur de maladie. Il peut également agir localement, déterminant des engelures, semblables en tout aux brûlures. Ou bien, il s'exerce en général sur l'organisme tout entier.


 Dans ce second cas, le froid est un facteur qui prédispose aux maladies. Diminuant la résistance de l'organisme et favorisant ainsi l'entrée et l'action des germes pathogènes.


Le refroidissement prédispose en particulier aux maladies respiratoires (rhume, bronchite, pneumonie, etc.), aux maladies intestinales, aux névralgies, aux affections rhumatismales. Parmi les causes physiques de maladie nous devons considérer ensuite la lumière.

La lumière

 
causes exogènes des maladies, la lumière

Tous les êtres vivants doivent leur existence au soleil. Le manque de lumière solaire empêche le développement des organismes et diminue leur résistance aux influences nocives du milieu ambiant. Mais un excès de lumière peut être également dangereux.


 Les rayons rouges et surtout les infrarouges ont une action calorifique. Les rayons violets et ultraviolets se manifestent par contre par une action chimique. 


  Les particules suspendues dans l'atmosphère (poussières, nuages, brouillard, etc.) absorbent en partie les rayons ultraviolets. Dans les hautes montagnes cette action d'absorption, du fait de la limpidité de l'air, vient à manquer. Pour cela, les rayons ultraviolets sont en haute montagne particulièrement efficaces et, réfléchis par les glaciers, ils rougissent rapidement l'épiderme. 

 

  Quand l'exposition est excessive, ils peuvent donc donner lieu à de violentes réactions pathologiques (brûlures des glaciers). Il en va de 'même, du reste, si l'on expose au soleil l'épiderme non encore habitué, pendant un temps trop long.


 C'est le cas des coups de soleil, fréquents sur les plages. Sollicitée par les rayons ultraviolets, la peau bronze grâce à la formation d'un pigment brun dans les cellules du derme. Cette pigmentation constitue la façon par laquelle la peau se défend des irradiations.


  L'action chimique des rayons ultraviolets, si elle est modérée et bien réglée, est salutaire. Sous son influence la vitamine D se forme dans la peau à partir d'une substance normalement présente : l'ergostérol. Pour cette raison, le soleil est un excellent agent médicamenteux. L'héliothérapie est bénéfique dans le traitement du rachitisme en particulier.

 L'électricité et le bruit

 Comme on le sait, l'électricité peut aussi être pathogène. Les dommages qu'elle produit vont du foudroiement. Détermine la mort subite, aux lésions communes causées par le courant électrique :


  • Brûlures.
  • Contractions musculaires violentes et douloureuse.
  • Evanouissement.


 Quand le courant atteint une certaine tension, il y a danger pour le cœur et les centres nerveux. Un courant alternatif de 220 volts, comme il existe dans les lieux d'habitation, peut être mortel s'il passe à travers le cœur. D'habitude, le foudroiement survient avec des courants à tension plus élevée. Courants alternatifs de 3 000 à 5 700 volts et courants continus de 1 500 volts.


 Autre facteur physique pouvant être cause de lésions : le bruit. Chacun sait que le bruit agit de façon défavorable sur le système nerveux. Il est hors de doute que les bruits que nous entendons dans nos villes ont leur part de responsabilité dans l'état de tension nerveuse. Toujours en accroissement, des citadins.


 Les bruits violents sont nocifs pour l'oreille. Surtout quand ils agissent en permanence, comme cela arrive dans certains lieux de travail. Dans d'autres cas, le bruit intervient dans un sens plus général. Fatiguant le système nerveux et rendant l'organisme plus sensible à d'autres agressions.

Les substances radioactives

 

causes exogènes des maladies, rayon X, radio active

  Un certain nombre de personnes sont exposées aux lésions provoquées par les rayons X et les substances radioactives. Les lésions accidentelles dues aux rayons (inflammations, ulcérations qui peuvent devenir cancéreuses,  nécroses) nous ont fait connaître leur action biologique. Ils attaquent et détruisent les tissus en voie de croissance, les cellules qui se divisent.


 Pour cette raison sont particulièrement dangereux pour les cellules des glandes, les organes hémopoïétiques (qui fabriquent les cellules du sang), l'épiderme, c'est-à-dire les organes dans lesquels se fait un continuel renouvellement cellulaire.


 Cette propriété des rayons X est à la base de leur utilisation dans le traitement des tumeurs malignes, constituées justement par des cellules jeunes, peu différenciées. S'ils ne sont pas opportunément dosés, ils peuvent être dangereux parce qu'ils agissent également sur les cellules saines.


 Les rayons X sont la cause du « mal des rayons » qui frappe les radiologues. En particulier les vieux médecins qui avaient commencé à manipuler les appareils radiologiques à une époque où on ne prenait pas toutes les précautions nécessaires.

 La pression atmosphérique

 Enfin, la pression atmosphérique a une grande importance pour la santé de l'homme. La pression atmosphérique est sujette à de grandes variations et l'organisme humain doit s'adapter.


 En outre, l'homme est souvent appelé à vivre à de grandes altitudes. Lieux où la pression atmosphérique est diminuée à la montagne ou en avion). Au contraire, la pression atmosphérique est accrue dans le cas des ouvriers qui travaillent dans les mines ou des caissons. Les variations brusques de la pression sont dangereuses.


 Quand la pression s'abaisse au-delà d'une certaine limite, elle cause le mal de montagne. Cela se produit pour une ascension trop rapide à de grandes altitudes. Au contraire, le retour imprévu à une pression normale, en partant d'une situation où la pression est au-dessus du taux habituel; provoque la maladie des caissons. Nous aborderons les causes infectieuses et parasitaires dans l'artcile  « Bactéries, parasites et virus ».